Jean-Claude BEIER vient de nous quitter

Notre grande fratrie des Alembertins pleure un de ses Frères…

Il a lutté, avec un courage admirable, contre cette implacable maladie qui a déjà fait tant de ravages dans nos rangs. Il a enchaîné les séjours à l’hôpital de Lens, les interventions toujours avec un moral d’acier qui forçait l’admiration de son entourage et de ses soignants. Puis, le combat est devenu inégal, le mal a eu raison de sa vaillance. Nos pensées vont à son épouse Annie qui, avec une abnégation sans faille, a toujours été présente à ses côtés, de jour comme de nuit, durant ce long et douloureux épisode.

Jean-Claude a été élevé dans la Sarthe à l’agence d’Ecomoy. Après une enfance paisible et studieuse, l’école d’Alembert lui a ouvert ses portes. Reçu à l’examen d’entrée, il fait ses premiers pas à l’atelier de typographie où il sera rapidement classé parmi les bons élèves. Sérieux, discret, quelque peu renfermé, son apprentissage sera ponctué par l’obtention de son C.A.P. et, après une année de cours de perfectionnement à Estienne avec son ami Jean BARBOTTE, une magnifique carrière dans l’imprimerie s’ouvrira à lui.

A la retraite il choisira le Pas-de-Calais, lieu de naissance de son épouse Annie et s’y retirera. Il vivra-là de grands instants de pur bonheur quand il recevra sa fille Christine, son fils Philippe accompagnés de leurs enfants respectifs.

Avec Alex, Alain, André, Jacques, Jean-Claude, Georges et nos charmantes épouses, nous avons, durant quelques années, passé des semaines inoubliables auprès de Jacotte et Jean-Claude Trélevier dans leur propriété de Lozère puis en gîtes en Alsace, dans les Pays de Loire, en Dordogne, en Ardèche et au Pays Basque. Que de souvenirs !

JEAN-CLAUDE, REPOSE EN PAIX…,
nous ne t’oublierons pas

Annie, Christine, Philippe, ainsi que vos enfants, « les d’Alembert » s’unissent pour vous présenter leurs très sincères condoléances et vous assurer de leur soutien si le besoin s’en faisait sentir.

Georges LAZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *