Voulez-vous danser ?

Face à la morosité qui perdure dans les nuages et les cœurs ; le refrain d’une romance me vient  à l’esprit, comme pour éviter un instant de trop cogiter en ces temps de covidés, en effet les bonheurs les plus simples se trouvent bonifies ; qu’il s’agisse de fêter à distance un anniversaire ou tout bonnement faire sauter une crêpe en dentelle en ces temps  masqués sans bal ! J’ai fredonné…

Voulez-vous danser Grand-Mère
Voulez-vous danser Grand-Père
Tout comme au bon vieux temps
Quand nous avions 20 ans

Par magie le vieux disque est  ressortit des oubliettes, samba, tango et slow ont égaillés le salon, fauteuils  et canapé se sont discrètement éclipsés pour laisser  la piste libre à ce couple  arborant leurs plus beaux vêtements qui ne coutent rien, ne polluent pas, en cadence, avec un sourire aux lèvres qui fait oublier la morosité en ces moments de visages Masqués.

Amis(es)  Alembertins ce n’est pas un rêve endormi découlant de la crie du coronavirus « en plusieurs  période, les contes de fée ont mis en scène des sommeils maléfiques ; le corps tremble mais le Cœur continue à battre ».

Amitiés.

Robert RAYMOND

Une réflexion sur « Voulez-vous danser ? »

  1. Bravo Robert, j’aime beaucoup ta façon de négocier cette fameuse pandémie!! il est vrai qu’il ne faut pas ce laisser enfermer dans cette sphère infernale!!! il est vrai que la danse est un bon remède!! tout les jours je suis une émission d’accordéon sur une chaine locale et cela fait du bien!!il nous arrive de danser devant la télé!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *