Jean Picard, ancien de la SACI JO, un homme généreux

Bonjour,

Incontestablement, je suis quasi certain que pour la grande majorité d’entre vous, le nom de « Jeannot » Picard, ne vous évoquera rien ou pas grand-chose, puisque sans doute vous ne savez pas de qui il s’agit. Normal, me direz-vous, puisque « Jeannot » Picard, qui n’est pas chtimi pour autant, n’est pas un ancien d’Alembert, mais un ami des anciens, notamment de ceux qui ont travaillé avec lui au « JO », tels Dédé Moutote, Henri Wiszniak et bien d’autres encore.

Moi, c’est Jean-Claude Cormier qui m’a fait connaître notre homme, notamment puisqu’il était question depuis bientôt trois ans, déjà, qu’il organisât le banquet du Morvan à Alligny, avec Maurice Cadot, selon les dires et les desiderata du « Grand Dédé » et de Jean-Claude Cormier. Au final, « Jeannot » n’a pas souhaité participer à l’organisation de notre raout mais il s’était juré de s’associer à la fête. Pour preuve, il a été le second à m’envoyer son chèque de participation dès le début du mois de mai, c’est vous dire si le « Jeannot » était chaud bouillant pour se joindre à l’aréopage alembertin.

Hélas, quelques ennuis de santé ont empêché notre homme d’être présent le jour J, ce que nous avons regretté, vous vous en doutez bien. Vendredi soir, alors que nous étions à « l’Auberge du Morvan », il est passé – subrepticement — nous voir pour nous apporter un cadeau en vue de la tombola, quand je dis un cadeau, je suis modeste, bien en dessous de la vérité !

« Jeannot » Picard le Morvandiau s’est montré TRÈS GÉNÉREUX envers la fratrie alembertine. En effet, il a offert TROIS bouteilles de Chambolle Musigny 1er cru Charmes, millésime 2006, rien moins que ça ! Le tout dans une petite pochette spécifique, accompagnée d’un courrier (que je vous joins). Pour les amateurs de grands crus et même pour les moins initiés, je peux vous affirmer que c’est un SUPER CADEAU, car trois bouteilles de ce vin et, de plus, dans ce millésime, « ça vaut cher, très cher même » !

Je tenais à porter à votre connaissance le geste de « Jeannot », même si vous êtes nombreux à ne pas le connaître. Avec notre homme, le slogan est tout trouvé : « Avec Jean Picard, jamais de pinard ! ». Toujours est-il qu’entre votre nom je tenais à remercier et saluer ici l’altruisme d’un copain qui, certes, ne fait pas partie de la confrérie, comme il l’exprime en préambule dans son petit courrier, mais qui est un ami fidèle et très généreux depuis déjà très longtemps et le restera à tout jamais… Merci encore mon cher Jean et je pense que j’irai te voir, car il me semble que tu dois avoir une bonne cave !

Confraternellement.

Guylem Gohory

Le petit courrier de Jean :

JEAN PICARD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *