Bonsoir Guylem

La création du site internet des anciens d’Alembert était d’informer les adhérents de l’association et de leur permettre de communiquer. Je me suis abonné à internet depuis un an seulement, un peu pour pouvoir consulter ce site, car avant, je n’en éprouvais pas le besoin. Très rapidement, je me suis rendu compte, comme d’ailleurs certains d’entre nous, qui l’avaient déjà signalé à plusieurs reprises, que peu de camarades se manifestent sur notre site.

Je dis donc bravo à ceux qui remercient notre président de donner des « Nouvelles de… » mais je ne vois pas comment Guylem pourrait transmettre sur le site des nouvelles de… si les camarades ne lui donnent aucune matière à publier.

Il n’est pas question de vouloir égaler Alexandre Dumas Père, champion du roman-feuilleton, mais d’écrire quelques lignes, une anecdote amusante, sur la famille, ses activités, ses loisirs, etc. Il y a tellement de sujets qui peuvent faire l’objet d’une petite rubrique.

Le téléphone portable actuel fait d’excellentes photos. Il suffit de joindre au texte, une photo récente et voilà, tout le monde est content, nous avons le son des nouvelles de… et l’image du copain, connu ou inconnu, comme l’ont souligné récemment Yves Vialleton et Patrick Ginestet.

L’angoisse des écrivains est la page blanche, mais pas de panique, après le premier mot qui est toujours le plus dur à trouver, la suite vient tout seul.

Alors les copains courage, affûtez vos crayons, parole d’ébéno, et ne laissez pas seul Guylem écrire des nouvelles de… ?

Pour concrétiser ce que je viens d’écrire, j’accompagne ce texte d’une photo prise avec mon portable le 28 décembre 2017.

Amitiés à tous.

Camille Consalvo

CAMILLE TEST CONSALVO BROTHERS