Bonjour,

Comme convenu, nous nous sommes retrouvés les fratries Bur et Gohory au lieu-dit les « Effours », sur la commune de Blanot (21), chez Florence et Gérard, pour établir le cahier des charges et valider l’organisation du prochain banquet qui, comme vous le savez tous, se déroulera sur la commune de Chissey-en-Morvan.

Retrouvailles chez le caviste d’Alligny-en-Morvan

Le caviste que Gérard Lopez avait prévu ayant rencontré des problèmes familiaux, nous avons dû renoncer et trouver un plan B. J’ai proposé que nous reprenions celui de l’an dernier, à Alligny-en-Morvan, la cave Jean-Pierre Parthiot. En fait, son remplaçant, puisque tout comme le traiteur, lui aussi a pris sa retraite voici tout juste un mois. Hélas, comme il vient de reprendre l’affaire, il avait beaucoup moins de choix et peu de vin de qualité à prix raisonnable, c’est-à-dire en dessous de 10 €, notre budget nous permettant aucun écart, hélas… Après discussions nous avons opté pour un bon compromis qualité/prix.

Visite de la salle de Chissey-en-Morvan

Sur le chemin du retour, nous avons fait un détour par la salle, où Monsieur le Maire, 82 ans au compteur de sa vie, nous a fait visiter les lieux. Rien à redire, la salle est bien équipée, parfaitement située et assez grande pour nous accueillir. Gérard m’a confirmé qu’un banquet d’Alembert a déjà été organisé avec près de 180 convives, mais là cela devait être juste, je pense. Nous n’avons rien à craindre, puisque nous serons bien moins, puisque nous tablons sur 120-140 Alembertins.

Rencontre chez Charles traiteur

De retour chez Gérard, nous avons déjeuné sur le pouce, mais servi dans une assiette, car le traiteur nous attendait à 14 heures précises. C’est avec quelques minutes de retard que nous nous sommes retrouvés chez Nicolas Charles, traiteur à Liernais (21). Bizarrement il m’a reconnu tout de suite, puisqu’avec Maurice, Gilles et Catherine nous lui avions fait établir un devis, lequel nous n’avons pas retenu, ce qu’il n’a pas manqué de me faire remarquer de prime abord. Nous l’avons « rassuré », lui indiquant que, cette année, il n’était pas en concurrence, mais que nous attendions de bonnes prestations pour un prix « raisonnable ».

Il est très professionnel, mais les prix, hélas, eux aussi le sont également. Malgré notre « petit » budget (il nous l’a fait remarquer !), nous n’avons rien sacrifié sur la quantité et la qualité, rassurez-vous, du moins nous l’espérons. Ce traiteur avait déjà opéré pour nous, me semble-t-il, en 2009, à Arnay-le-Duc, tout le monde semblant avoir été content de sa prestation à l’époque. Gageons qu’il en sera de même cette année. Je tiens juste à vous signaler que pour le prix nous n’avons ni vaisselle, ni nappage, ni apéritif sur table, ni aucune boisson, sinon nous aurions été quasiment à 50 €, ce qui signifie que nous n’aurions que 10 € par personne pour tout le reste, ce qui est IMPOSSIBLE ! Nous allons nous arranger autrement afin de respecter impérativement le budget de 60 €, une véritable gageure, d’autant plus que le prix de l’animation nous revient au double de l’an dernier, sans ne rien sacrifier en quoi que ce soit, à nous d’être imaginatifs !

Repas du vendredi soir à « la Coperie »

En sortant de chez le traiteur, nous avons pris la direction de « la Coperie », une ferme située dans un cadre idyllique, sur la commune de Brazey-en-Morvan, à quelque 12 km d’Alligny et 8 de Moux. Cette ferme quelque peu isolée, est la propriété d’une famille d’agriculteurs, des amis à Gérard, qui possèdent des gîtes d’étape et chalets loisirs. A priori, comme le vendredi soir connaît un succès sans cesse grandissant (plus de 50 personnes), afin de garantir sa pérennisation, nous avons décidé de le prendre en charge afin de réunir toutes les personnes qui le désirent.

Gérard avait pris contact en début d’année avec la famille Simonot et nous avait proposé que nous nous retrouvions là-bas pour dîner tous ensemble, car elle possède une superbe salle qui peut accueillir jusqu’à 90 personnes. Nous avons négocié un repas complet fait maison, avec les produits de leur ferme, avec apéritif, boissons, café et plus si affinités pour la somme de 25 €. Dans quelques jours, je vous enverrai les modalités exactes corrélatives à cette soirée du vendredi soir, afin d’être totalement en harmonie et exhaustif avec vous tous.

Clap de fin

C’est vers 17 heures que nous nous sommes, à nouveau, regroupés chez Florence et Gérard, pour un petit débriefing et « caler » toute l’organisation définitive, tant pour la vaisselle, les emplettes ou l’animation. C’est fort de toutes ces informations que nous avons pu faire une projection financière eu égard à un nombre de personnes identique à celui de l’an dernier, afin de savoir où nous allons financièrement et tenter de ne pas nous retrouver dans le « rouge ».

Voilà, les amis, encore une bonne journée, bien remplie, tout est « calé » ou presque, il ne nous reste plus qu’à escompter que les copains soient au rendez-vous, ce qui devient de plus en plus compliqué, eu égard au vieillissement de nos troupes. Je reste mesuré, mais quelque peu optimiste, puisque je sais que déjà que quatre, voire cinq familles qui étaient absentes l’an dernier, seront bien présentes cette année. En cas de problème sur site, il vous faut contacter Gérard Lopez, c’est lui qui gère l’intendance.

Confraternellement.

Guylem Gohory (au nom de tous les organisateurs et leurs épouses)

PS : je « reviens vers vous » rapidement pour le repas du vendredi soir.