La route de Marseille à Chissey-en-Morvan, impeccable jusqu’à 70 km de la destination. Ensuite quelques problèmes de mécanique, la boîte de vitesses de notre camping-car a déclaré forfait malgré un échange standard fin 2016 au retour du banquet de GURGY.
  • Vendredi 20 juillet, en fin de matinée, à 11 h 58 précises, impossible d’aller plus loin que MARMAGNE, dans le 71.
  • Après avoir eu la certitude que notre véhicule serait pris en charge par le dépanneur, nous avons prévenu et demander à notre frère alembertin Guylem, d’essayer de nous trouver un hébergement dans un hôtel pas trop loin du banquet du samedi et d’annuler le repas prévu le vendredi soir, à la « Coperie ».
  • Oui mais cela s’était sans compter sur la fraternité des gars d’Alembert.
  • Guylem me rappelle en m’informant qu’il n’y a pas de chambre d’hôtel adaptée à mon handicap dans les environs du banquet. Puis il passe la communication à notre organisateur du banquet de CHISSEY, Gérard LOPEZ, accompagné de son épouse Florence, qui nous proposent de nous héberger chez eux jusqu’au lundi et de nous transporter sur les lieux de nos libations le vendredi et le samedi.
  • Nous nous sommes donc retrouvés accueillis au sein de la famille LOPEZ, dans un petit village superbe, comme si nous étions chez nous. Leur gentillesse est allée jusqu’à nous proposer leur chambre à coucher personnelle car les autres étaient situées à l’étage.

Vous rendez-vous compte : sans cet accueil nous étions obligés de revenir à Marseille sans avoir à profiter de ce merveilleux week-end passé avec des copains et leurs épouses qui nous ont tous demandés des nouvelles.

Un grand merci à tous, je n’ai pas de mots assez forts pour expliquer le ressenti de mon épouse et le mien pour l’aide apportée. Merci principalement à Florence, Marie-Thé, Chantal, Guylem, Gérard et Dominique, sans lesquels nous serions repartis à Marseille sans profiter de deux jours formidables qui nous ont, sur le moment, fait oublier nos ennuis de véhicule.

Bientôt le 50e, où nous allons réserver un hébergement rapidement.

Amitiés alembertines.

Famille Charpentier