Bonjour,

Cela va faire maintenant deux mois que l’épouse de notre ami Jean est hospitalisée. Aux dernières nouvelles « toutes fraîches », selon les dires de Jean, il n’est pas prévu qu’elle regagne son domicile de suite… Le regagnera-t-elle un jour, rien n’est moins sûr à l’instant T.

Jean m’a signifié, naturellement, qu’il devait renoncer à venir à d’Alembert pour participer aux cérémonies commémoratives, plus exactement le 100e anniversaire de l’armistice qui fit fin à cette terrible guerre qui aura duré quatre ans, faisant 10 millions de morts et plus de 20 millions de blessés…

En effet, pour Jean qui, il n’est pas inutile de le rappeler, n’est plus « tout jeune », la vie n’est pas un long fleuve tranquille, puisqu’il doit faire face à la maladie de sa fille qui est, aujourd’hui, non-voyante, et dont il s’occupe au quotidien à la maison.

Mon cher Jean, Madame Scherrer, au nom de l’association, je vous assure de notre soutien, je vous souhaite bon courage, en espérant des jours « meilleurs », si j’ose m’exprimer ainsi en la circonstance.

Confraternellement.

Guylem Gohory