31 MAI 1968 : j’ai le permis de conduire, première voiture, une SIMCA ARONDE, de 1950. On voyait la route à travers le plancher. Hélas, tout comme Guylem, volée trois mois plus tard, retrouvée dans la Seine.

DEUXIÈME VOITURE : une FIAT 124, enroulée autour d’un arbre, en décembre 1972.

TROISIÈME VOITURE : une RENAULT 8, usée jusqu’au bout, que de bons souvenirs et de nombreuses frayeurs. Bien d’autres ont suivi, mais elles ne m’ont pas fait oublier mes premiers émois « mécaniques ».

Amitiés à tous et au plaisir de vous lire !

Richard Rosso