Bonjour,

Pâques est la période privilégiée des Français pour consommer des œufs en chocolat. Mais ce moment particulier dans l’année est également un prétexte à la formation de divers proverbes et dictons chargés du folklore, des traditions et de l’histoire française. 
À Pâques ou à la Trinité

Le proverbe est issu – selon Les 1001 expressions préférées des Français – de Georges Planelles, de la célèbre chanson « Malbrough s’en va-t’en guerre », écrite par des Français lors de la bataille de Malpaquet, sous Louis XIV. Malbrough désigne le duc de Marlborough ou Lord Churchill, ancêtre du bien connu Sir Winston Churchill. Il est dit dans la chanson : « Malbrough s’en va t’en guerre […] Il reviendra-z-à Pâques ou à la Trinité […]. La Trinité se passe, Malbrough n’en revient pas. »

Noël au balcon, Pâques au tison

Il s’agit d’un des dictons météorologiques les plus connus et usités en France. L’adage signifie que si le temps est doux lors des fêtes de Noël, le week-end Pascal sera, quant à lui, plus frais. Mais cette association se vérifie-t-elle toujours ? En effet les prévisions météorologiques sur un temps long sont bien souvent dépourvues de fondement scientifique.

Il faut faire carême-prenant avec sa femme et Pâques avec son curé

Le Larousse des XIXe et XXe siècles l’explique comme l’injonction à « se réjouir en carnaval et remplir à Pâques ses devoirs… ». De manière plus générale, cette expression signifie qu’il faut faire chaque chose en son temps et en son lieu, sans s’écarter de la bonne règle ». De quoi pimenter une conversation avec sagesse

Les cloches ne sont pas toutes à Rome

Il paraîtrait que toutes les cloches se retrouvent à Rome… Je m’insurge, ce n’est pas vrai, la preuve c’est que moi, je suis là devant mon ordinateur, chez moi, à tenter de vous écrire quelque chose. À l’évidence les cloches errent ici ou là, à Orcines itou, j’en suis la preuve vivante. Heureusement, je ne suis pas seul, de nombreux amis, revenant de l’île de Pâques, m’ont promis de me rejoindre peu avant midi, l’instant choisi où je vais pouvoir leur sonner les cloches à tous ces crânes d’œufs !

Pour celles et ceux qui sont gourmands, Pâques est la fête de toutes les tentations ! Ce n’est pas le moment de se priver, on y pensera plus tard. Que pourrais-je vous souhaiter de mieux que du soleil, du repos et un festin gourmand ? Un beau programme que je vais tenter de mettre en œuvre.

Je vous souhaite de passer d’excellentes fêtes de Pâques, entourés de vos proches, sous un beau soleil printanier. La chasse aux œufs peut commencer, mais pas sans eux, je parle des enfants !

Confraternellement.

Guylem Gohory