Amitié

Amitié, que ne t’ai-je espérée
Et puis souvent rêvée.
Amitié, ce mot qui en six lettres
Fait vibrer bien des êtres.
Amitié, je voudrais te connaître
Et te serrer très fort à pénétrer mon corps.
Amitié, raconte-moi tes secrets
Et ce que je dois faire pour pouvoir te garder.
Amitié, tu commence par un « A »
Comme le mot amour
Et puis nous vient le « M »
Pour nous dire que l’on s’aime
« I » comme dans un détour
Dit que nous sommes amis.
Pour ma tranquillité, j’approuve ici le « T »
Qui me dit ici-bas, ce n’est pas terminé
Puisque revient le « I » précédemment cité.
« E » faut bien terminer ici mes inepties
Sans pour cela chasser
Des années d’amitié.

Christian ROUSSILLON

  • Vous pouvez utiliser ces mots-clés HTML : <a> <abbr> <acronym> <b> <blockquote> <cite> <code> <del> <em> <i> <q> <s> <strike> <strong>

  • Flux de commentaires pour cet article
Haut de page