Philippe Canoni est parti !

Je viens d’apprendre une bien triste nouvelle… Notre copain Philippe CANONI vient de décéder des suites d’une… longue maladie, à l’âge de 56 ans.

Philippe avait intégré l’école d’Alembert en septembre 1969, pour apprendre le métier d’imprimeur. Il a quitté l’école au mois de juin 1973, son CAP en poche, pour venir s’installer provisoirement, comme beaucoup d’entre nous à l’époque, au foyer de la rue Boutebrie.

Pas mal de copains ont eu à croiser Philippe et sa grande chevelure – empreint d’une convivialité à toute épreuve – qu’il savait faire partager, à un moment de leur existence alembertine, notamment les amis des années 70-80. Oui, Philippe était un joyeux drille, au bon sens du terme, un amoureux de la vie, un vrai épicurien.

Malheureusement, Philippe fut victime, la cinquantaine venue, d’un AVC qui lui laissa des traces physiques indélébiles. Il avait intégré une maison de retraite en Touraine, depuis plusieurs années déjà. Il était très handicapé physiquement. Plusieurs copains avaient été le voir lors de sa maladie, notamment son pote « Frédo » mais aussi Jean-Claude Cormier et, voici quelques mois, Philippe Régnault et Mario Chamoux, ses copains de l’époque, à d’Alembert.

Philippe avait une fille, Léna, et un frère. Selon les dernières volontés de Philippe, l’inhumation aura lieu dans la plus stricte intimité.

En votre nom à tous, je m’associe à la douleur de sa famille et de ses amis. Je souhaite à tous ses proches, mes sincères condoléances, notamment à sa fille Léna, à laquelle j’ai envoyé un courrier, au nom de l’association des anciens d’Alembert.

Guylem Gohory (président de l’Association des anciens d’Alembert)

  • Vous pouvez utiliser ces mots-clés HTML : <a> <abbr> <acronym> <b> <blockquote> <cite> <code> <del> <em> <i> <q> <s> <strike> <strong>

  • Flux de commentaires pour cet article
Haut de page