PV du CA du 25 mars 2015

PRÉSENTS : GOHORY Guylem, FIDELAINE Francis, CLAUDE Sylvain, JAMPOLSKI Marc, MOUTOTE André, RENAULT Bernard, RIELLANT Gérard, SCHERER Jean, TIRIOU Jacques.

AUDITEURS LIBRES : LE BAIL Gérard, GÉRARD Jean-Pierre (Asnières), MEHEUST Marcel, ROSSO Richard.

EXCUSÉS : BEIGNET Gilles, CORMIER Jean-Claude, JACINTHE Jean, DAVID Alexandre, GERMAIN André, WISZNIAK Henri.

Avant de nous rendre à l’estaminet du « Stop Cluny » (quartier Saint-Michel, Paris-Ve) pour préparer la réunion, Guylem Gohory et Gérard Riellant, partis de « leur » province, dès les premières lueurs du petit matin, se sont rendus, accompagnés de Sylvain Claude, au Crédit Mutuel de Bobigny, pour valider le transfert des comptes de l’association et signer les documents ad hoc.

Les dossiers bancaires paraphés, Sylvain prend sa voiture pour nous conduire au « Stop Cluny », où nous avons le bonheur de retrouver la plupart des copains pour déjeuner. Après un bon repas, dans une ambiance bon enfant, nous prenons la direction de la Maison des Associations, rue du Général-Renault, dans le XIe arrondissement. Alors que, d’habitude, nous avons droit à la grande salle, cette fois-ci on nous a octroyé la petite, alors que nous sommes près de 15 copains à assister à ce conseil d’administration de la dernière mandature. Tant pis, nous nous serrons (un peu comme les sardines dans leur boîte) afin que tout le monde trouve une place assise.

Le président Guylem Gohory ouvre la réunion en exprimant, en préambule, quelques nouvelles des uns et des autres. Notre ami Dédé Germain doit se faire opérer d’une hernie discale la première semaine d’avril. Le copain Roger Simon-Brossard (RSB) est rentré chez lui, après une hospitalisation en urgence à l’hôpital de Tours. Notre ami auvergnat Pierre Goddefroy (la « Puce ») qui, décidément, n’est pas verni, doit subir une opération de la jambe valide début mai. Brigitte Wiszniak a eu une très forte grippe, qui l’a mise sur « le flanc ».

Gérard Riellant nous fait la lecture du procès-verbal de la réunion du 10 janvier à Montévrain. Cette dernière ne suscitant aucune remarque particulière, celui-ci est adopté à l’unanimité.

Sylvain Claude nous fait le bilan des cotisations : 132 adhérents sur 254 se sont acquittés de leur écot à ce jour. Il est admis qu’un complément de cotisations devrait nous parvenir avec les pouvoirs pour l’assemblée générale du 25 avril, qui se déroulera sur la commune de Chezelle, dans l’Allier.

La radiation de 21 membres a été envisagée lors du dernier conseil d’administration. Pour la plupart, ce sont les copains qui ne sont pas acquittés de leurs cotisations depuis plusieurs années (2 ans et même 3 années pour certains). Ces adhérents n’ont pas répondu aux appels téléphoniques de notre président. Certain(e)s ont sollicité de ne plus faire partie de l’association.

Trois nouveaux membres sont venus nous rejoindre depuis janvier : Pierre Merrien (promo 60-64, ébéniste), Roger Le Cor (promo 63-67, ébéniste) et M. et Mme Ramos, nos généalogistes de Montévrain.

Le président donne la parole à Francis Fidelaine. Francis nous énonce des informations relatives à la taxe d’apprentissage. Il avise l’assemblée que le dossier a été refait et transmis par Internet, comme l’ont exigé les instances administratives. Les sommes perçues par certaines entreprises ne seront peut-être plus versées, l’enseignement dispensé à l’école n’étant plus en adéquation avec ces entreprises. C’est déjà le cas, depuis cette année, pour la SACI JO (« Journal officiel ») qui a annoncé qu’elle n’abonderait plus la sébile des caisses de l’école, via la TA, alors que c’était jusqu’alors le plus gros pourvoyeur de fonds.

Francis indique que le bulletin sera prêt pour l’assemblée générale. Il indique que le papier de ce dernier sera du 115 g, afin de réduire sensiblement les coûts induits par les frais d’envoi. Le tirage devrait être de 300 exemplaires. Un devis a été sollicité auprès de l’entreprise « DEJA’LINK », à Paris, ainsi que chez « DIAZO », à Clermont-Ferrand. La mieux disante sera retenue pour nous imprimer notre bulletin.

Guylem reprend la parole, il signale que suite à la « controverse » de ces dernières semaines, il avait eu l’intention de stopper le site, tout du moins de ne plus commettre la moindre ligne sur ce dernier. Tous les copains présents lui font remarquer qu’il fait un travail remarquable et qu’il ne faut surtout pas arrêter. Certains copains félicitent notre président pour sa dernière rubrique « Les nouvelles de… », tout en admettant que ce ne doit pas être évident d’appeler les uns et les autres et de retranscrire ces appels sur le site. Guylem déplore que trop peu de monde accepte d’écrire sur le site. Nous voyons certains noms, souvent les mêmes, dont certains, suite aux différends de ces deux derniers mois, se sont résolus à ne plus écrire la moindre ligne. Jacques Tiriou précise que le phénomène n’est pas nouveau. Depuis longtemps, bien avant l’avènement de l’informatique, on retrouvait toujours les mêmes signatures (peu nombreuses) sur le bulletin.

Guylem prend la parole pour nous indiquer (et nous rassurer) qu’il reprend les rênes du site avec son fils qui, sur sa demande, hébergera – à brève échéance – le site GRATUITEMENT via l’entreprise qu’il vient de créer. Il nous signale que les textes « incriminés » avaient été retirés, afin de stopper toute polémique éventuelle. Francis Fidelaine demande s’il ne serait pas utile de former une « personne de confiance » pour aider Guylem, le cas échéant, pour la « gestion informative » du site. Guylem nous indique qu’une proposition sera faite à Colette Riellant pour détenir les codes d’accès au niveau du « webmaster » (gestion des écrits)…

Guylem nous annonce que tout se met en place pour le prochain banquet du Morvan. Après les « événements » et les errances dommageables survenus en fin d’année, tout est rentré dans l’ordre, non sans mal. Les gentils organisateurs restent Jacques Petitjean-Légerot, Claude Didry et… Guylem Gohory, un peu contraint et forcé, pour ne pas laisser nos deux copains seuls au milieu du gué. Le « 4 pages » dédié à la présentation du banquet et à son inscription a été adressé à tous les adhérents, par courriel ou par voie postale.

Francis indique à l’assistance qu’il a réservé un minibus de 9 places pour « véhiculer », au banquet du Morvan, les familles Wiszniak, Noël, Auriol (?) et Jean Aubert (ancien professeur), tous ces copains qui ont de plus en plus de mal pour conduire leur véhicule, sur des parcours de plusieurs centaines de kilomètres. Les frais du minibus, d’essence et de péage seront partagés par les participants au voyage, ce qui ne devrait pas coûter plus cher qu’individuellement. Guylem précise qu’il verra avec Jean-Marc Lhélias et Gilles Beignet, l’éventualité d’un autre minibus en direction des familles Moutote, Meheust et Bertrand.

Pour l’assemblée générale du 25 avril, à Chezelle, les documents ont été envoyés à tous les adhérents. La liste des membres rééligibles et/ou démissionnaires, accompagnée du dépliant d’information connexe à notre rendez-vous (adresse, pouvoir, etc.) a, elle aussi, été transmise à toutes et à tous.

Francis reprend la parole pour énoncer une information essentielle, à savoir que l’assemblée vote pour élire les 14 membres du conseil d’administration. Ce sont ceux-ci qui, ensuite, élisent les membres du bureau.

Gérard Riellant présente la nouvelle carte d’adhérent créée par Colette Riellant (son épouse). Cette carte, au format d’une carte bancaire, est acceptée à l’unanimité. La maquette sera adressée illico à notre papetier favori, l’ami Gilles Beignet, qui nous imprimera le document GRATUITEMENT, afin que ce dernier soit en notre possession le 25 avril.

Alors qu’il est 18 heures, plus aucune question n’étant à l’ordre du jour, le président clôt la réunion. Sylvain a l’amabilité de nous reconduire, Guylem et moi, à la gare de Bercy, où un train nous attend pour le retour en Auvergne et en… Bourbonnais !

Gérard Riellant (secrétaire)

  • Vous pouvez utiliser ces mots-clés HTML : <a> <abbr> <acronym> <b> <blockquote> <cite> <code> <del> <em> <i> <q> <s> <strike> <strong>

  • Flux de commentaires pour cet article
Haut de page