Meilleurs voeux aux Alembertins

1

Bonjour,

Marie-Thé et la petite famille se joignent à moi pour vous présenter, amis alembertins toutes générations confondues, membres de l’association ou pas, tous nos vœux de bonne année 2019. Nous vous souhaitons un an de bonne santé, 52 semaines d’amour, 365 jours de joie, 8.760 heures de satisfaction, 525.600 minutes de prospérité, 31.536.000 secondes de bonheur !

2019, année de joie et d’espérance, année de l’accueil et du partage, année de l’écoute et du silence, année de la transparence… Pour cette nouvelle année, c’est décidé, on se parle, on s’écoute, on n’oublie pas de s’aimer, on Plus >

« Lettre d’Alembert » et carte de voeux

0

Bonjour,

J’ai plaisir, chers amis d’Alembert, toutes générations confondues, au nom du bureau et du conseil d’administration, de vous transmettre la « Lettre d’Alembert » ainsi que la carte de vœux !

Confraternellement…

Guylem Gohory

LETTRE ALEMBERT n° 141- JANVIER 2019 BONNE VERSION

Quelques vieux clichés alembertins

0

Bonjour,

Je vous joins quelques clichés récupérés par notre ami Richard Rosso, lors du déménagement de nos archives à d’Alembert pour la rue Japy. Il m’en a envoyé quelques-uns que je m’empresse de vous transférer sur le site. Il a gardé beaucoup d’autres photos, notamment celles des générations des 80 à 90 qu’il a transmises sur le groupe Alembertin présent sur le réseau « social » Facebook, sans pour cela, hélas, que parmi nos nombreux jeunes amis certains franchissent le pas. Tout n’est pas perdu, sait-on jamais, soyons patients, qui sait si un jour, avant que nous ayons tous, comme le Plus >

Joyeuses fêtes de Noël

1

Bonjour,

Amis Alembertins, toutes générations confondues, de l’association ou pas, nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de Noël et sommes heureux de vous offrir cette petite carte personnalisée à votre intention. Permettez-nous d’avoir une pensée pour celles et ceux qui nous ont quittés, celles et ceux qui souffrent tant physiquement que moralement, celles et ceux qui, hélas, resteront seuls durant les fêtes de fin d’année.

Nous vous souhaitons le meilleur pour vous et tous les vôtres.

Joyeux Noël, Merry Christmas !

Confraternellement.

Marie-Thé, Guylem et toute la famille Gohory

Léa Renault vous souhaite le bonjour

0
Bonjour Guylem et Marie Thé, Pour finir l’année avec le cœur à la joie pour les fêtes de Noël je vous annonce la venue de notre arrière-petite-fille LÉA il y a quatre jours, ça met du baume au cœur. Joyeux Noël et bonne fin d’année à notre Famille Alembertine. Jeannette et Bernard RENAULT

 

 

La célèbre dictée de Mérimée

0

Bonjour à tous les amis Alembertins

En lisant l’article de Guylem sur la fraternelle rencontre aux « Effours », les premières lignes ont immédiatement fait tilt dans ma petite tête. Cela prouve qu’il connaît bien la célèbre dictée  de Mérimée.

C’est à la demande de son amie, l’impératrice Eugénie, que Prospère Mérimée a écrit cette dictée pour amuser la cour de l’empereur Napoléon III.

Cette dictée me rappelle qu’à l’école d’Alembert nous l’avons faite en fin de 3e année, le mardi 5 juillet 1949. Nous étions proches des vacances et M. Newton, notre professeur d’enseignement général, avait Plus >

Fraternelle rencontre alembertine aux « Effours »

0

Bonjour,

Aujourd’hui, pas question de vous parler, sans ambiguïté, de ce dîner à Sainte-Adresse, près du Havre, malgré les effluves embaumés de la mer malgré les vins, de très bons crus, les cuisseaux de veau et les cuissots de chevreuil prodigués par l’amphitryon… Non, j’ai mieux que cela à vous narrer, puisque nous étions conviés à déjeuner aux « Effours », sur la commune de Blanot (21), patrie morvandelle, limitrophe de la Nièvre et de la Saône-et-Loire.

Florence et Gérard Lopez avaient eu la « riche » idée de nous inviter à leur table. Mais nous n’étions pas seuls, puisque se trouvaient Plus >

Le petit Ilhan vous souhaite le bonjour

0
Bonjour, La famille Gohory est heureuse de vous annoncer la naissance de leur fils et petit-fils Ilhan, né le lundi 5 novembre 2018, à Clermont-Ferrand. Amitiés de toute la fratrie. Marie-Thé et Guylem Gohory

 

 

Après l’été indien, l’hiver norvégien !

0

Bonjour,

Mon cher Patrick, après avoir pris connaissance de ton message, j’obéis à tes « injonctions », de bonne grâce !

Alors que samedi il faisait encore près de 20 degrés, quelle surprise… Pourtant, Marie-Thé m’avait prévenu de me méfier, puisqu’il a neigé à Port-au-Prince et qu’il pleut encore à Chamonix. Pourtant, depuis longtemps on traverse à gué la Tiretaine et le ciel est bleu à Paris… Que nenni, elle insiste pour me dire de faire du feu dans la cheminée, car elle revient chez nous… Ce à quoi, je le lui répondis, tout de go, que s’il fait du soleil à Paris il en fait Plus >

Le confrère à la lueur de la bougie !

0

Historiquement le « A la santé du confrère » chanson née dans un contexte particulier remonte, vraisemblablement, pendant la période du second Empire qui poursuit une politique répressive sur le droit de grève, malgré les interdictions le mouvement ouvrier se développe. Les assemblées typographiques ne pouvant se dérouler dans les imprimeries, pour structurer le mouvement syndical, les assemblées se déroulent au domicile d’un confrère à tour de rôle, un verre à la main, à la lueur d’une bougie, on trique en entonnant l’hymne typographique. Ce chant ancré dans l’histoire de l’imprimerie est Plus >

Haut de page