ALIGOT ELEMENT HENRI

Le retour des Alembertins à La Cellette

0

Bonjour,

Les week-ends se suivent et se ressemblent, enfin presque, puisque la météo était bien meilleure, même si ce n’était pas un dimanche de fiançailles, c’était malgré tout un dimanche printanier et… festif ! En conclusion de mon article-hommage à Georges Laz, si vous avez bien lu, je ne disais pas autre chose, en énonçant aux copains de « s’appeler et de faire une bouffe ! ».

Il y a des fois où la fiction dépasse la réalité. Là, en l’occurrence, ce n’est pas le cas, puisque nous sommes appelés et nous avons décidé de nous retrouver pour faire « une bouffe ». Pour être honnête avec vous, Plus >

GEORGES 1

Georges Laz : « quatre fois vingt ans ! »

0

Bonjour,

Ce samedi matin, avec la Marie-Thé, nous avons pris les chemins buissonniers pour nous rendre au restaurant « La Claie des Champs », à La Crouzille (63), pas très loin du triangle des Bermudes, Saint-Eloy-les-Mines, Montmarault et Montluçon. Diantre, mais quelle mouche nous a piqués pour que nous nous engagions dans un pareil périple !

Que nenni mes petits loulous de Poméranie, de périple il n’en fut pas question, puisque nous étions attendus comme le loup blanc, parbleu. Remarquez, si je ne vous dis pas, vous ne pouvez pas savoir. Voilà t’y pas que l’Georges et la Madeleine, ils Plus >

Chacun ou tout le monde… Quelqu’un ou personne !

1

Bonjour,

Une petite narration au troisième degré, à ne pas prendre stricto sensu, comme le dirait l’imprimeur, au pied de la lettre, au sens littéral ! Quoi que, on y réfléchissant bien, ici comme ailleurs, la fiction dépasse souvent la réalité !

Il était une fois quatre individus que l’on appelait TOUT LE MONDE, QUELQU’UN, CHACUN et PERSONNE.

Il y avait un travail important à faire, on a donc demandé à TOUT LE MONDE de le faire. TOUT LE MONDE était persuadé que QUELQU’UN le ferait. CHACUN pouvait l’avoir fait, mais en réalité PERSONNE ne le fit. QUELQU’UN se fâcha, car c’était le travail de Plus >

PHOTO PROMO RICHARD ROSSO

Les copains de la « bande » à Richard !

3

‌Bonjour Guylem

Sur cette photo, ce sont des copains de ma promo (64-67), dont deux — hélas — nous ont quittés. Il y a là Grilliere, Labousset, Thillien, Dupille ; le deuxième, au premier rang, m’échappe ! Qui peut me renseigner ?

Amitiés alembertines et bises à Marie-Thé.

Richard ROSSO

BERNARD 2

De la graine « d’ébéno » chez la fratrie Renault

2

Bonjour Guylem et Marie Thé,

J’espère que pour vous tout va bien. Voilà le travail autour de ce magnifique chandelier à anneaux prisonniers, exécuté par mon petit-fils Louis, en apprentissage à Moirans, dans le Jura. Un passionné du bois comme son papy ébéno.

Amitiés à vous deux ainsi qu’à tous les ébénos de la fratrie !

Bernard Renault

PHOTO ALEMBERT

Mais qui sont sont ces bels éphèbes Alembertins ?

6

Bonjour ‌à tous,

Les photos mises sur le site n’ont pas fait sortir les Alembertins de leurs hibernations. Alors j’en reconnais 8 sur ce cliché. Pour les autres je fais appel aux copains.

DEBOUTS : le 1er Vallé, le 3eme Houssard, en 5eme Tazard, 6eme Coiffé, 7eme Grillieres, 8eme Houssin, 9eme Guillou.

EN BAS : le 2eme Renne… A vous de jouer. 

Amitiés Alembertines.

Richard Rosso

FAMILY ROSSO

La famille Rosso au Pays basque

3

Bonjour à tous,

Comme les oiseaux migrateurs mon avec mon épouse‌ nous avons mis le cap au sud pour chercher le soleil, direction le pays basque. J’en profite pour reprendre contact avec l’ami Pierre copain de promo perdu de vue depuis 1967.

Que du bonheur comme moi il n’a pas changé, son épouse est sympathique, ce sont de bons guides pour la découverte de leur belle région (malgré le mauvais temps).

De passage à Ispoure nous avons rendu une brève visite à l’ami François Ambroise qui m’a semblé en forme et content de nous voir. En fouillant dans son album photo Pierre m’a trouvé quelques Plus >

DENISE ET MONIQUE

En hommage à Denise Poivret

0

Bonjour,

Cette fin de semaine, je me suis entretenu, longuement, avec Monique Noël, après l’enterrement de Denise Poivret, l’épouse de Robert, décédée à l’âge de 89 ans, à Autun. Nous avons disserté, naturellement, sur le couple Poivret ainsi que sur de nombreux autres copains (notamment « nos » malades) et sur la vie de l’association jadis et celle que nous connaissons aujourd’hui. Nous avons évoqué notre prochain banquet, où Monique, qui réside sur la commune de Blanot, à quelques encablures d’Alligny-en-Morvan, devrait être présente, peut-être accompagnée de Robert, si tout va bien… !

Sans Plus >

Le monde du silence

1

Bonjour Guylem, bonjour à tous,

Ah… Le silence ! Une causerie « hautement philosophique » mon cher Guylem et merci pour ton texte. Le silence est la parure de la modestie, la récompense pour les bénévoles d’une association, pour tous ceux qui œuvrent en silence pour soulager la misère et apporter un peu de bonheur aux malades, aux personnes âgées ou handicapées.

Le cœur à besoin de s’épancher, la douleur ensevelie dans le silence est un accroissement de peine (Mirabeau, 1777).

Pas facile pour certains de sortir du silence, malgré tout, avec nos textes et commentaires, sans atteindre le « Mur

Plus >

« Les sons du silence »… !

0

Bonjour,

Selon l’adage la parole est d’argent et le silence est d’or… À titre personnel, même s’il y a une très grande partie de vérité dans cette sentence, je ne me l’approprie pas à 100 %… Certes, il faut savoir se taire, écouter, entendre, comprendre et éviter de trop en dire, tourner sept fois sa langue dans sa bouche. En Corse, c’est la loi du silence qui prévaut, on appelle cela l’Omerta ! Chez les militaires, nous sommes face à la « Grande Muette ». Les musiciens, eux aussi, sont confrontés au monde du « silence », mais ce ne sont pas des silences au sens littéraire du terme !

Ne Plus >

Haut de page