Mais qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? Vous connaissez tous cette allitération, rendue célèbre grâce à Racine ! Aujourd’hui, il en va tout autrement, puisqu’il ne s’agit pas d’évoquer une quelconque Corneille perchée sur la Racine de la Bruyère qui « boit l’eau » de la Fontaine Molière… Non, pas de « cela Lisette » ! Il s’agit tout bonnement de mettre un nom sur tous ces encore jeunes et bels éphèbes du plus bel effet du temps de leur splendeur, tout à leur bonheur dans la cour d’honneur, à d’Alembert au milieu des années soixante !

Remarquez, vous allez encore dire que je régresse alors que je digresse, rien moins que cela… En effet, j’ai reçu ces quelques clichés sur mon adresse mél, émanant de l’ami Michel Goudier, sans autre commentaire, sinon de bien vouloir les faire paraître sur le site, ce que je fais bien volontiers. C’est pour cette seule raison que j’élucubre comme l’a si bien fait avant moi Antoine et ses célèbres chemises à fleurs alors que les nôtres n’avaient encore que des boutons…

Bon maintenant, il est l’heure pour moi de vous laisser mettre un patronyme sur chacun de ces Alembertins, comme me l’a susurré mon « envoyeur »…  À vous de jouer, soyez perspicaces !

Confraternellement.

Guylem Gohory